User Profile Photo

Fsalmon

Jul 26  (2 years ago)

Feronia Inc. - Plantations et Huileries du Congo

Feronia Inc. est une large entreprise agricole productrice d'huile de palme. Elle a été fondée en 2008 et est la société mère de Feronia PHC. La vision de Feronia Inc. est de débloquer le potentiel agricole en Afrique en utilisant les techniques modernes et les bonnes pratiques adaptées aux conditions locales. Toutes les activités de Feronia PHC sont situées en République démocratique du Congo.

Motivation du projet 

La demande en huile de palme, en augmentation continue depuis les années 1960, est à l’origine d’une hausse de la production annuelle d’environ 8% par an. La majorité de cette demande peut être attribuée à la croissance de la population, l’augmentation de la consommation (par habitant) et l’utilisation industrielle de l’huile de palme. L’Inde, l’Indonésie et la Chine sont actuellement les plus grands consommateurs d’huile de palme, mais la demande en Afrique est en augmentation et il est probable qu’elle continue à augmenter (du fait de la croissance démographique et de l’augmentation des salaires par habitant). L’huile de palme est l’huile végétale la moins chère, ce qui en explique la demande mondiale. 

Du fait des spécificités biologiques du palmier, les plantations ne peuvent être établies que dans les pays tropicaux situés entre 10 degrés au nord et 10 degrés au sud de l’Équateur, et qui bénéficient d’une pluviométrie minimum de 1600 mm par an. L’expansion rapide des plantations de palmier à huile dans plusieurs régions du monde (en particulier en Asie) a eu pour résultat de nombreux impacts environnementaux et sociaux, notamment la perte de forêts tropicales humides et de leur biodiversité, ainsi qu’un impact sur les communautés locales et les populations tributaires des forêts. 

Dans le cas de Feronia, la réhabilitation est basée sur la rénovation de plantations existantes, la replantation de palmiers à huile sur des zones laissées à l’abandon durant les 20 dernières années ainsi que la réhabilitation d’infrastructures délabrées. 


Contexte et antécédents historiques

La société a été fondée en 1911 sous le nom de Huileries du Congo Belge (HCB). Elle devint l’un des plus larges employeurs du secteur privé en Afrique. Son activité principale était la production d’huile et de produits agricoles. La société fonctionna depuis la domination Belge jusqu'à l’Independence. Elle changea ensuite de nom pour devenir Plantations Lever au Zaïre (PLZ) en 1960 lorsque le pays devint la République du Zaïre, puis Plantations et Huileries du Congo SARL (PHC) en 1997 lorsque le pays devint la RDC. 

Le gouvernement octroya à Unilever un bail de propriété à long terme. Dû aux troubles civils des années 1990 et 2000, les investissements apportés aux plantations et leurs infrastructures furent minimes et provoquèrent leur délabrement. C’est pourquoi, lorsque Feronia fit l’acquisition des plantations en 2009, les plantations étaient dans de très mauvaises conditions et les capacités de productions étaient largement réduites par rapport aux capacités optimales de l‘exploitation. 

Depuis l’indépendance en 1960, la RDC a connu plusieurs périodes troubles qui ont directement impacté l’environnement au sens large (infrastructures physiques et communautés) de l’ensemble des plantations. Les populations ont été exposées à des maladies, à la famine, à l’isolation due au conflit et au démantèlement des infrastructures (Lokutu et Yaligimba ont été occupées par des factions rebelles à plusieurs reprises durant la guerre civile) ainsi qu’à un service public largement diminué. Les communautés ont traversé plusieurs cycles de paix et de guerre avant la période de paix récente qui a permis à Feronia d’entamer les travaux de réhabilitation des plantations.

À la fin de la seconde guerre Congolaise, en 2003, un gouvernement de transition fut établi et une nouvelle constitution fut rédigée et mise en place. Deux autres élections démocratiques se sont déroulées depuis et, actuellement, le pays semble relativement stable. La croissance économique est générée principalement par l’exportation de la richesse minérale importante du pays par le biais de mines d’extractions. Cependant, la pauvreté reste très répandue, les services publics sont sous-développés et de nombreuses communautés restent dans l’incapacité d’entreprendre une activité commerciale du fait de nombreux facteurs (ex : manque d’infrastructures, de ressources et de liquidité). Malgré cela, les perspectives économiques à moyen termes de la RDC sont positives, promettant au pays de devenir l’une des croissances faisant partie des plus rapides du continent. 

Vue d'ensemble des plantations de Feronia PHC

Chaque concession est soumise à un bail d’une période de 25 ans renouvelable par le biais d’une procédure administrative de crédit-bail ; le terrain est la propriété du gouvernement en RDC. 

Les trois plantations sont situées à proximité du fleuve Congo ou de ses affluents principaux. Les usines des trois plantations produisent de la CPO, les usines de Lokutu et Yaligimba produisent également le la PKO. L’usine de Yaligimba est une nouvelle construction (commissionnée en 2013) et opère le traitement de 30 tonnes de régimes de fruit par heure. Les usines de Lokutu et Boteka sont en cours de rénovation et ont actuellement une capacité respective de 15 et 10 tonnes de régimes/heure. Les usines ont une capacité potentielle de 52 000 tonnes de CPO mais une expansion à la fin de 2016 sera nécessaire. Il pourra s’agir d’une modernisation, d’une expansion ou de l’addition d’une nouvelle usine à Lokutu. La nécessité d’une expansion à Yaligimba est estimée pour 2020. Il ne devrait pas être nécessaire de développer d’avantage la capacité de Boteka. Chaque plantation possède une pépinière où les semis sont cultivés en préparation du programme de renouvellement des plantations.

Les trois plantations (superficie totale d’environ 107 000 ha) varient en taille, de 63 000 ha à 13 000 ha (les mesures de ces superficies sont actuellement approximatives dans l’attente des résultats de l’étude détaillée des concessions, entreprise par Feronia). En Novembre 2015, les zones plantées des trois plantations cumulaient 24 471 ha dont 13 570 ha étaient constitués de jeunes palmiers et 10 901 ha étaient constitués de palmiers adultes producteurs. Actuellement, 6 338 ha de terrain peuvent être plantés, et 76 492 ha d’infrastructures, de villages, de zones non-plantées et de terrain restent à être évalués de façon plus approfondie. 

Les concessions sont constituées de plantations, de réserves non-plantables, de pépinières, d’usines de traitement, d’entrepôts, d’installations dédiées au transport, et d’infrastructures afférentes. Yaligimba possède également un laboratoire de recherche dédié aux semences. Les sites sont isolés et souffrent d’un manque de services publics pour les populations locales mais aussi pour les employés de Feronia. Cependant, Feronia a mis en place des centres de soins et des installations scolaires. Les structures et biens communautaires ont été enregistrés au cours d’une étude menée par l’équipe sociale de Digby Wells ; il existe également des biens qui sont la propriété de particuliers. 

Les plantations sont situées à proximité de routes nationales mais les transports routiers sont lents et présentent des risques dus au mauvais entretien des routes (il n’y a eu pratiquement aucun investissement dans le domaine du réseau routier à l’intérieur et autour des plantations depuis le milieu des années 1990). Il est possible pour Feronia d’accéder aux plantations par bateau grâce à la proximité du fleuve Congo, ce qui permet de surmonter en partie le problème des transports routiers. Les produits sont transportés à bord de péniches jusqu'à Kinshasa où les raffineries locales achètent la marchandise. Après traitement, l’huile est vendue pour la consommation domestique en RDC.

Législations, normes internationales et politiques

En termes de législations, normes et politiques, l’objectif de Feronia n’est pas uniquement de continuer à respecter les exigences légales, mais aussi de satisfaire les bonnes pratiques internationales du secteur, en particulier en agissant en conformité avec les Normes de Performances IFC et les lignes directrices sur l’Environnement, la Santé et la Sécurité (Environmental, Health and Safety (EHS)) concernant la plantation d’oléagineux et le traitement des huiles, ainsi qu’en travaillant à l’obtention de la certification RSPO. 


Pour plus d'informations : www.feronia.com

Etudes environnementales et sociales disponibles sur : http://feronia.com/sustainability/environmental_and_social_studies