HERKAS2015

- HERKAS2015

April 18, 2016

Mécanisme de suivi des recommandations de l’examen périodique universel Epu

REPALEF, Janvier 2016

Contexte

Depuis 2009, la RDC s’est lancée dans le programme REDD + en optant de par sa Stratégie Cadre de 2012 à un ensemble d’activités visant à modifier les dynamiques de déforestation ou de dégradation forestière pour augmenter les stocks de carbone.

La Coalition des Femmes Leaders pour l’Environnement et le Développement Durable (CFLEDD) étant une plateforme qui milite pour l’implication de la femme dans les activités de la REDD+ a senti un besoin réel de renforcer les capacités de ces membres en matière des sauvegardes sociales et environnementales et ses indicateurs, afin de rendre actives et effectives la participation des femmes dans la conception et la mise en œuvre des programmes REDD+ en RDC et sur le plan international, qui respectent les droits des femmes, des Peuples Autochtones et communautés locales, pouvant fournir des avantages connexes importants sur le plan social et écologique.

A cela, cinq (5) acquis majeurs sont prélevés :

(i) la compréhension partagée sur les changements climatiques,

(ii) la maîtrise de la signification de la REDD+,

(iii) la définition participative des risques et opportunités d’un programme REDD+ à l’échelle juridictionnelle,

(iv) la compréhension de la nécessité et de la place des sauvegardes dans un rayon où se déroulent les activités REDD+,

(v) les outils de sauvegardes au niveau international et de la RDC avec besoin d’adaptation au programme de réduction des Emissions liés à la déforestation et à la dégradation des forêts.



Objectif Global

Assurer un renforcement des capacités des femmes sur les sauvegardes sociales et environnementales afin de les rendre actives et effectives la participation dans l’évaluation de projet REDD+ et autres.

Objectifs spécifiques

Présenter et discuter sur les enjeux actuels de la REDD+ en RDC ;

Présenter et discuter sur les indicateurs des standards de la REDD+ et sur les rôles des femmes dans le processus ;

Elaborer une feuille de route sur les prochaines étapes.

Evaluer le niveau de compréhension des participantes ;

Résultats Attendus

Les ONGS membres de la Coalition sont identifiées ;

23 femmes sont formées sur le changement climatique et la REDD+ ;

23 femmes sont informées sur les sauvegardes sociales et environnementales ainsi que ses indicateurs en matière de la REDD+

Les documents relatifs aux mesures de sauvegarde sociale et environnementale sont partagées ;

Le niveau de compréhension des participantes est évalué ;

Une feuille de route sur les prochaines étapes est élaborée.

Le rapport de atelier est produit ;

CONCLUSION

Commencé le Jeudi 22 octobre 2015, l’atelier de formation des membres de la CFLEDD sur la notion du changement climatique, la REDD+ et les sauvegardes sociales et environnementales a pris fin Vendredi 23 octobre 2015 à 16H’.

La formation s’est déroulé dans un parfait climat et a répondu à la grande satisfaction des participants qui ont avoué être arrivés à la hauteur des formatrices qui pourraient rapporter la matière reçue pendant ces deux journées aux femmes de la base qui sont les premières conservatrices et protectrices des forêts.

Et aussi, la joie a été immense aux formateurs de l’attention que leur ont accordés les participants et leur niveau de compréhension.

A l’issue de cette séances de formation quelques recommandations ont été ressorties telles que :

* La continuité des renforcements des capacités des participants sur d’autres notions ayant trait à la REDD+ ;

* L’expérimentation de la formation au niveau locale ;

* L’implication de la CFLEDD aux activités de terrain du projet REDD+ Maï Ndombe et de la CN-REDD+.

Le mot de clôture a été prononcé par la Secrétaire Générale de la CFLEDD précédé par Madame Jolie SASSA du WWF.